Archives quotidiennes :

Page blanche / Voix blanche

Traverser l'inconnu sans s'étonner de marcher sur les flots...

Un champ de silence

Un champ de silence

Ouvert aux latences

Déroule ses eaux,

Vagues montant haut,

Absorbant le son,

Le son des poissons.

Terrain marin, vague.

L’âme y erre, divague.

Elle émet à mi-mots

Ce motif du chant faux.

Adeline Gouarné