Vent d’Est, Vent d’Ouest à la Page Blanche.

Dans une ruelle qu’on pourrait prendre pour une impasse,

Des choses se passent, inattendues,

Et des gens passent, comme convenu.

Ainsi, ce lundi de mi-juin,

Quand les bateaux s’en sont allés,

Donnant aux quais de Rouen un air abandonné,

Notre rue des Chanoines vit le Far West, puis le Far East,

Converger vers l’atelier !

Des étudiants américains d’abord, venus  s’initier au croquis,

Obésité et spontanéité mêlées,

Casquettes renversées et baskets éprouvées,

Vinrent à point pour l’éclaircie,

Et dans la cour d’Albane crayonnèrent à plaisir.

Naïfs ou habiles, ni leurs yeux, ni leurs mains

Ne se firent prier et les couleurs surgirent…

Dans la soirée, ceux-là étant partis,

Vint une promesse d’ Asie :

Wen-Yu, la calligraphe, prépare un voyage à Taïwan,

Rencontre de peintres et de peintures,

Pour octobre 2014.

Nous en serions, si nous pouvons.

Toiles et rouleaux dûment préparés et emballés pour embarquer.

Vent d’Est, vent d’Ouest, quand vous voulez souffler,

N’hésitez pas, venez donc nous pousser,

Nous sortir des impasses

Traverser l'inconnu sans s'étonner de marcher sur les flots...

Traverser l’inconnu sans s’étonner…